LES AMIS DU MCU

LES AMIS DU MCU

Thor

 

 

 

Synopsis :

Au royaume d’Asgard, Thor est un guerrier aussi puissant que arrogant dont les actes téméraires déclenchent une guerre ancestrale. Banni et envoyé sur Terre, par son père Odin, il est condamné à vivre parmi les humains. Mais lorsque les forces du mal de son royaume s’apprêtent à se déchaîner sur la Terre, Thor va apprendre à se comporter en véritable héros…

 

 

Notre avis :

Thor est le 4ème film du MCU. On a droit aux aventures du mythique dieu asgardien au cinéma pour la première fois. Un bon premier volet qui donne envie d’en voir plus.

  • De bons personnages

Les personnages sont le gros point fort du film, surtout concernant ceux qui viennent d’Asgard.

Commençons évidemment par le héros. Chris Hemsworth incarne parfaitement le dieu asgardien. Charismatique, l’acteur australien donne vie à un personnage attachant et drôle.

On a notamment en mémoire les nombreuses situations très drôles sur Midgard (le nom asgardien de la Terre) et son acclimatation plutôt compliquée. La scène du bar où Thor, satisfait du repas, casse un verre pour réclamer davantage de victuailles ou encore la scène de l'hôpital, où il tente de résister aux médecins en leur disant “Comment osez-vous vous en prendre au fils d’Odin?” sont les plus drôles du film, même si ce dernier ne fait pas de l’humour son caractère dominant. On est également touché par la détresse du fils d’Odin lorsqu’il apprend la soi-disant mort de son père ou par son sacrifice final.

 

 

 

 

 

Autre personnage central du film : Odin. Incarné par Anthony Hopkins, le roi d’Asgard, Père de tout, est à la fois un père aimant et cassant. Il n’hésite pas en effet à bannir son fils Thor et à négliger son fils adoptif Loki. La fin du film lui montre les conséquences de son éducation stricte : ses deux fils se battant pour le trône d’Asgard (c’est le cas pour Loki, Thor essayant d’arrêter son frère) et s'entredéchirant, ce combat fratricide aboutissant à la disparition de Loki.  

 

 

 

 

Le gardien du Bifrost, Hemdall, joué par Idriss Elba, est un des personnages les plus réussis. Immense, massif mais loyal et dévoué à son roi, il a le pouvoir de percer l’âme des gens et de savoir ce qu’ils trament. On regrette de le voir aussi peu dans le film, cantonné à son rôle de gardien du royaume. La couleur de ses yeux, orange, n’est pas sans rappeler celle de la pierre de l'Âme, une des 6 pierres d’infinités. En est-il le possesseur? On n’en n’est pas sur pour le moment mais son pouvoir de clairvoyance tendrait à pencher pour cette hypothèse.

 

 

 

 

Les acolytes de Thor ne sont pas très développés mais intéressants tout de même. On retiendra Sif, la guerrière redoutable ou encore Volstagg, joué par Ray Stevenson, un combattant très fort et accro à la nourriture. Côté terrestre, on a plaisir à revoir l’agent Coulson ou à découvrir le professeur Selvig. Mais le plus grand personnage du film, dépassant même l’aura du héros Thor, est sans conteste le perfide Loki.

 

  • Un méchant charismatique

Loki est un personnage marquant parce qu’il est torturé. Torturé entre sa soif de pouvoir et de reconnaissance et son amour envers sa famille et notamment son frère. C’est pour cela qu’à première vue son plan n’a pas le moindre sens pour certains comme nous avons pu le lire sur d’autres sites.

S’il laisse les géants de glace pénétrer dans Asgard pour assassiner Odin à première vue, c’est pour mieux tuer Laufey pour protéger son père car il l’aime malgré tout ce que celui-ci lui a fait. En effet, on ne peut pas dire que le Père de tout ait été tendre avec lui : mise en concurrence avec son frère pour le trône d’Asgard, secret et mensonge sur son passé et ses origines véritables…

 

 

 

 

De même, s’il laisse Thor sur Terre, c’est pour mieux avoir le pouvoir mais s’il ne le grille pas sur place avec le Destructeur (il ne fait que le frapper au lieu d’en finir totalement avec lui), c’est parce qu’il est incapable de tuer son frère.

C’est un personnage très gris, très complexe et ainsi très intéressant, prenant parfois même le dessus sur Thor.

 

  • Une atmosphère prenante

L’atmosphère asgardienne est un mélange de royauté, de moyen-âge (on est dans un peuple avancé certes mais avec des codes et des habitudes faisant penser aux seigneuries d’antan) et de magie. On a droit à une vue sublime d’Asgard tout en or, en eau et en éclat. D’ailleurs, les producteurs et réalisateurs du film ont voulu faire un maximum de décors, limitant l’apport numérique, pour notre plus grand plaisir. La musique se marie parfaitement au film.

 

 

 

 

L’atmosphère du film scénaristiquement parlant est un drama à la sauce shakespearienne entre deux frères s’aimant mais finissant par se haïr, un père dur mais aimant, souffrant au final comme leur mère par souffrir de cet affrontement fraternel. Ceci vient sans doute du réalisateur Kenneth Branagh, connu pour ses adaptations du dramaturge anglais. Ceci est plaisant à suivre car on explore l’esprit des personnages quitte à un peu laisser l’action de côté il est vrai.

L’atmosphère “terrestre” elle est classique mais convaincante. Le décor du Nouveau Mexique, avec une ville entièrement construite pour les besoins du film, fait écho aux westerns, notamment le combat final dans une rue de la ville à la façon des cows-boys. Cela crée un coté intimiste et propice au secret (on pense à Roswell évidemment) très sympa, les agents du SHIELD jouant ainsi le rôle des agents du gouvernement contrôlant les possibles découvertes extra-terrestres.

 

  • Un changement rapide mais contraint

On peut être un peu déconcerté par la manière brutale dont Thor change de caractère dans le film. Il passe en effet d’un jeune dieu hautain, irresponsable et vaniteux et à un asgardien mature, calme et responsable en quelques jours à peine. La “mort” de son père l’a sûrement bouleversé mais un tel changement exige une introspection plus profonde et beaucoup plus longue.

Dans les comics, son bannissement dure plusieurs années, années durant lesquelles Thor prend l’identité de Donald Blake (l’ex de Jane Foster dans le film, un clin d’oeil sympa aux comics) et a le temps de changer. C’est oublier qu’un film peut difficilement prendre autant de temps. Une ellipse aurait été possible ?  Certes, mais on se serait demandé ce qu’aurait fait Loki durant ce temps, ce qu’il serait advenu de la santé d’Odin et d’Asgard.

 

 

 

 

La seule solution un peu envisageable aurait été que Loki prenne le pouvoir et fasse bannir ou emprisonner Hemdall et les alliés de Thor. Il aurait ainsi régné sans que son frère devine la supercherie pendant quelques années, le temps que quelqu’un trouve le moyen de s’échapper et de prévenir Thor sur Terre (les corbeaux d’Odin ? la mère de Thor, qui sent que Loki n’est pas mort dans le comics TIE-IN “Thor le monde des ténèbres” mais qui ne devine pas le plan de Loki ?). Mais là aussi qu’aurait fait Thor pendant tout ce temps d’intéressant à exploiter à l’écran ? Cela paraissait ainsi difficile mais il est dommage que les scénaristes n’aient pas tenté le coup au lieu de laisser un sentiment bizarre sur une volte-face intérieure un brin rapide, surtout pour quelqu’un qui est hautain et sûr de lui à la base, rendant le changement compliqué de fait.

 

  • Une scientifique un peu cruche

Au rang des déceptions figure Natalie Portman et sa scientifique Jane Foster. On la découvre férue de découvertes, tentant de démontrer l’existence d’un pont entre plusieurs mondes (un pont d’Einstein-Rosen, théorie existant réellement). Si elle est bien dans le premier tiers du film, elle bascule dans un côté cruche dérangeant par la suite.

 

 

Première scène gênante, la scène de nuit où Thor lui explique qu’elle a raison, qu’il existe bien un trou de ver, une communication entre plusieurs mondes, qu’il existe plusieurs mondes !!! Un véritable bouleversement pour elle...ou pas parce qu’on a l’impression qu’elle bade le dieu asgardien au physique ravageur sans écouter un traître mot de ce qu’il lui raconte…

Même chose dans le final où quand Thor lui propose de lui montrer l’existence de ce pont qu’elle a tant cherché, elle est plus intéressée par le corps du dieu que par autre chose. On ignore si c’est une volonté des scénaristes ou une prise de liberté de l’actrice mais dans les deux cas cela la décrédibilise totalement.

 

  • Hawkeye, où es-tu?

Autre déception immense, l’apparition de Hawkeye ! Enfin apparition, c’est plus un caméo en réalité : il n’a droit qu’à une seule scène lorsque Thor tente de reprendre son marteau ! C’est risible car on passe son temps ensuite à se demander quand il va revenir alors qu’il disparaît purement et simplement de l’histoire…

Le plus regrettable, ce que le comics TIE-IN “La grosse semaine de Nick Fury” nous montre bien qu’il a eu un rôle (un peu) plus important dans l’histoire. Pour le coup, le comics comble un manque qui aurait dû être dans le film. Pourquoi ne pas avoir profité de la présence de l’acteur pour lui faire tourner plus de scènes, surtout en prévision d’Avengers, à la manière de Black Widow, plutôt bien introduite dans Iron Man 2 ? Pourquoi envoyer deux agents lambdas surveiller Thor à Puente Antigo au lieu d’Hawkeye ? Des questions qui demeurent sans réponses, d’autant plus après la lecture de “la grosse semaine de Nick Fury”.

 

 

 

Lien avec les autres supports du MCU :

 

- . Quand le Destroyer détruit les géants de glaces venus pour reprendre pour leur arme nommé le coffre de l’hiver, on peut voir subtilement une réplique du Gant de l’Infini, que possède aussi Thanos. On voit également une réplique de la pierre d’infinité Oeil d’Agamotto.

 

 

- Après la perte des dossiers de Jane, le Dr Selveig fait référence à l’une de ses connaissances spécialisée dans le rayonnement gamma, il s’agit de Bruce Banner, alias Hulk.

-  Lorsque Thor essaye de récupérer son marteau, Coulson parle avec l’agent Barton, qui deviendra Hawkeye et fera parti des Avengers.

 

 

Incohérences :

Aucunes.

 

CONCLUSION :

12.5/20. Un bon premier volet avec des personnages très attachants qui donnent envie de les revoir très vite.

 

 

 

 

 



30/09/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres