LES AMIS DU MCU

LES AMIS DU MCU

Thor Ragnarok

 

Synopsis :

 

Notre avis :

  • Un Thor enfin débridé !

On a enfin droit à un Thor qui se lâche ! C’était une des promesses du film et elle est tenue. On craignait de voir un Thor cabotinant comme un Tony Stark, blagueur comme Star-Lord ou premier degré comme Drax (tout ce qu’il n’est pas), heureusement il n’en n’est rien ! Il y a certes des situations où cela ne passe pas bien (au choix les discussions avec Hulk un peu bas de plafond et forcées ou le coucou à son peuple dans son vaisseau dans une situation qui n’est pas ou peu propice à la blague) mais la plupart du temps on se marre bien et cela rend le personnage d’autant plus attachant.

Ce sont plus des comiques de situations que des blagues vraiment construites. Par exemple, au début face à Surtur, si Thor cabotine un peu, c’est uniquement pour le distraire le temps de connaître les intentions et le point faible de ce dernier, ce qui est très malin. De même, quand il sourit bêtement face à Hulk durant le combat, c’est pour tenter de le raisonner. Et s'il semble agir un peu bêtement avec Banner, c’est pour le calmer et éviter qu’il ne se transforme de nouveau en Hulk. Tout est bien fait et cela donne de la couleur à Thor.

 

 

 

 

Thor n’est pas seulement drôle, il suscite l'intérêt dans des situations sérieuses et de part son charisme. Le voir presque seul lutter pour sauver son peuple est captivant. De plus, le voir (enfin!) ouvrir les yeux sur son frère et le recadrer comme il se doit (d’abord avec de la colère sur Terre puis juste avec de la déception sur Sakaar, ce qui fait d’autant plus mal à Loki) lui donne de l’épaisseur. Il n’est plus naïf comme lors de ses précédentes apparitions à son sujet. Enfin, ce qui lui arrive à la fin (on y reviendra un peu plus bas) touche vraiment et rend triste si on pense à ce qu’on sait déjà d’Avengers Infinity War.

 

 

 

 

On espérait également avoir droit (enfin aussi!) à de beaux combats et il faut avouer qu’on a pas été déçu. Le combat avec Hulk en 3D est époustouflant de même que le combat final avec sa soeur Hélà. A chaque fois qu’il passe en mode foudre on a le frisson ! Comme l’a si bien dit Odin (dont la mort est probablement à l’origine du “déblocage” de ce pouvoir chez Thor car il l’utilise à chaque fois qu’il pense à son père), Thor est le dieu du tonnerre et pas des marteaux!!! Dommage que les réalisateurs des deux premiers films l’aient oublié.

 

 

 

 

  • Le reste du casting au top !

Plusieurs autres personnages sont aussi très intéressants, beaucoup plus que dans les premiers films.

Premièrement Heimdall, beaucoup plus présent et beaucoup plus actif que dans les deux premiers films. Point de Bifrost à contrôler ici :  l’ancien gardien du point de passage vers les neufs royaumes joue un rôle d’homme d’action en protégeant les habitants de la furie d’Hélà et en cachant l’épée qui ouvre le Bifrost, empêchant cette dernière d’envahir d’autres royaumes. On le retrouve déterminé et enfin au combat (quelle maîtrise à l’épée!). Il ne meurt pas contrairement à ce qu’on pouvait penser vu ses déclarations d’avant film. Et c’est tant mieux, tant Thor aura besoin de soutien par la suite, si ce qu’on pense sur la scène post crédit ne se réalise pas (voir plus bas).

 

 

 

 

Autre personnage très intéressant et qui donne envie de la revoir : Valkyrie. On la retrouve dans un rôle à contre emploi pour une guerrière ailée : chasseuse de prime bourrée du matin au soir perdue sur une planète où l’unité (la monnaie) est la seule valeur qui compte. Il s’avère que son état cache une blessure plus profonde :elle a été battue par Hélà et est la dernière membre de son espèce. D’abord peu enclinte à aider un membre de la famille royale (Hélà n’en n’est-elle pas une aussi après tout?) asgardienne, elle va ensuite faire preuve de courage et de puissance au combat pour aider Thor.

 

 

 

 

Odin, contrairement à ce qu’on a pu lire, n’est pas nul ou pressé d’en finir! Au contraire, le choix de le faire mourir vite et disparaître en poussière puis d’intervenir seulement pour guider Thor est judicieux. Sa mort est assez poétique. Sa vie a été un long chemin fait de bonnes actions mais aussi de grosses erreurs dont il se juge responsable (dispute entre ses fils pour le trône, Thor seul pour gérer Asgard, mort de sa femme qu’il n’a pu empêcher, conquête dans le sang de plusieurs royaumes grâce au pouvoir de sa fille avant de s’en rendre compte et de la bannir…). Au moment de revoir ses fils, il n’a aucune rancune vis à vis de Loki qui l’a pourtant banni et privé de pouvoir (entraînant sa mort de fait). Il part en paix avec eux.

 

 

 

 

Le Grand maître incarné par Jeff Goldblum est très drôle dans son rôle de dirigeant dictateur de Sakaar, une planète sans foi ni loi si ce n’est la sienne. Tricheur et manipulateur, il finit victime de la révolution déclenchée par Thor qui met fin à son petit commerce.

Bref la quasi-totalité des personnages sont un succès.

 

 

  • Une histoire plutôt cohérente.

C’est le point faible que l’on pouvait craindre à la suite des différents trailers et bandes annonces que l’on avait pu voir sur le net, un film où l’action et l’humour soient présents et le scénario balancé aux oubliettes. Eh bien, cela est fût une grande surprise que de voir l’histoire se dérouler de façon fluide et sans un véritable moment de non sens.

En effet, Hela n’est pas une méchante qui veut tout casser car elle est méchante, ah grou grou! Ses motivations sont claires tout comme c’est le cas pour Thor ou Valkyrie.

De plus, la mort d’Hela est elle aussi cohérente car elle est bien trop forte pour Thor et son équipe et seul un être bien supérieur à eux peut la vaincre en la présence de Surtur. Cela évite un défaut majeur de certains films Marvel où l’antagoniste principal est battu de façon stupide ou incohérente.

 

 

 

 

En outre, et on craignait beaucoup cela, les 2 ans qui se sont écoulés entre Ultron, dernière apparition de deux héros de Marvel et Thor Ragnarok ne sont pas passés à l’as. 2 ans de recherche des pierres d’infinité pour Thor (c’est expliqué d’entrée par Thor et de manière cohérente) et 2 ans d’errement et de combats sur Sakaar pour le géant. On ne se demande pas ce que font le dieu du tonnerre et le géant de jade durant les deux années qui sépare Age of Ultron et ce troisième Thor.

 

 

  • Des scènes d’actions bluffantes et mémorables

C’est sans aucun doute l’un des points forts du films. De plus, en 3D, les effets spéciaux donne un rendu des plus spectaculaires au film. Le combat entre Thor et Hulk dans l'arène du grand maître nous en fait voir de toutes les couleurs. Le vainqueur du combat est certes Hulk (à cause du grand maître) mais on remarque que contre toutes attentes, Thor sort quand même vainqueur de ce combat titanesque grâce à ses nouveaux pouvoirs.

Le combat final est aussi marquant. En effet, bien que ce dernier soit finalement assez court car Hela est bien supérieure à Thor (elle lui fait perdre un oeil tout de même), un combat long aurait était un peu ridicule.

Chacunes des transformations de Thor en véritable dieu du tonnerre est à chaque fois mémorable et permet de bien apercevoir les vrais pouvoirs de Thor. En effet, dans les films précédent, Thor brillait plus par son maniement de son marteau que par son grade de dieu du tonnerre.

 

 

 

 

  • Une fin sombre et inattendue!

Le dernier tiers du film se termine par le sauvetage des survivants d’Asgard par nos héros. On a droit à une bonne scène de bataille et à une fin cohérente comme dit plutôt, Thor se servant du Ragnarok pour sauver le peuple d’Asgard en laissant Surtur et Hélà s’entretuer. Bizarrement, alors que le thème du film semblait diriger ce dernier vers une fin plus légère, on a eu droit (enfin) à une fin sombre et triste si on associe la fin (et notamment la scène post-crédit) avec ce que l’on sait déjà d’Infinity War.

 

Même sans rien connaître de la bande annonce qui a fuité d’IW, la fin demeure sombre. Dèjà, Thor ressort meurtri de son affrontement avec Hélà puisqu’il perd un oeil, comme son père des années auparavant, ce qui est assez inattendu, la bande annonce ne l’ayant pas montré (merci au passage) et donc très surprenant.

De plus, la destruction pure et simple d’Asgard marque un tournant dans le MCU. On voit la tristesse dans le regard des asgardiens (moment purement et simplement gâché par une blague a deux balles ce qui est très dommage). La fin du film est donc plutôt sombre.

Mais le pire est sans doute à venir avec la scène post-générique, qui montre le vaisseau de Thanos faisant face à celui de Thor et des survivants. Avant de continuer, je préviens les gens qui n’aurait pas vu la bande annonce d’Infinity War qui a fuité du Comic Con : on va spoiler ce qu’il s’y passe. Si vous ne voulez pas lire ce spoil, passer ce passage, le reste de l’article est sans spoil.

 

 

 

 

SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL 

 

Au début de la bande annonce d’Infinity War, on voit le vaisseau des Gardiens de la Galaxie qui erre dans l’espace au milieu de débris en se demandant ce qui s’est passé à cet endroit. Ce qu’ils voient à l’air de les choquer quand tout à coup Thor atterrit sur leur vaisseau.

Si on associe cela à la scène post générique, on peut imaginer que le vaisseau des survivants a été détruit et que des corps flottent au milieu des débris. Tout le sauvetage n’aurait alors servi à rien… Cela nous a rendu triste à la vue de cette scène.

 

Alors on a cherché une solution expliquant la chute de Thor et un sauvetage des occupants du vaisseau (d’une partie au moins). On sait en effet que Hulk, Loki et Valkyrie sont au casting d’Infinity War : ils ne meurent donc pas au cours de l’attaque éventuelle. On voit au moment où Loki invoque l’éternelle flamme qu’il passe devant le Tesseract en le regardant. Il l’a très probablement pris : c’est comme ça qu’il a du se téléporter jusqu’au vaisseau. Il pourrait en faire de même en sauvant plusieurs occupants du vaisseau et en les amenant sur Terre, laissant Thor (probablement sur sa demande) défendre l’appareil en tant que roi. Cela aurait le mérite de ne pas rendre inutile “Thor : Ragnarok” et vain toutes les actions épiques de nos héros.

 

SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL 

  

  • L’humour, du bon et du moins (mais alors vraiment moins) bon

L’humour de ce troisième opus de Thor est bien plus marqué que celui des deux précédents.

En effet, c’est un virage à 360° que Thor emprunte dans ce troisième film. De naturel assez sérieux et peu blagueur, Thor, notamment à cause de ce que lui arrive depuis quelques temps avec notamment la perte de sa mère, de son père, de la perte supposé de son frère et de sa trahison, pète un peu un cable et il faut dire que l’on le comprend !

 

L’humour vient aussi de Loki, avec notamment le passage avec Doctor Strange où Loki dit qu’il en a marre de tomber dans le vide pendant 30 minutes et veut se venger.  Cette scène est hilarante puisque Strange les envoient vers le lieu où est leur père et Loki se ramasse sur le sol, juste hilarant. Cet humour est très présent dans le film et fonctionne la plupart du temps avec notamment le savoureux caméo de Stan Lee; Cependant, quelques fois, cet humour est vraiment mal placé comme la réaction de Korg après la destruction d’Asgard qui est un moment triste et qui finalement pas si émouvant que ça à cause de cette vanne.

 

 

 

 

Cet humour omniprésent depuis Les Gardiens de la Galaxie 2 et Spiderman Homecoming et donc dans ce Thor : Ragnarok montre quand même le changement de direction pris par Marvel après des films comme Ultron ou Civil War qui était tout de même assez sérieux et ces 3 derniers films qui tournent à la comédie lourdingue par moment. Faudrait vraiment mettre la pédale douce! De bons moments très drôles accompagnés de moments plus sérieux c'est pas possible? Les Gardiens de la Galaxie 1 et Ant Man l'ont montré pourtant. 

 

  • Un Loki effacé

C’est un petit bémol car Loki n’est pas nul, loin de là. Il est toujours très drôle. Mais on pouvait s’attendre à le voir plus présent et surtout plus incisif. On lui découvre un côté lâche qu’on ne lui connaissait pas. Il cède vite devant Hélà (la ok) et devant le Grand Maître (pourquoi ne pas le tromper, s’en débarrasser car il est à sa portée?). De plus, le voir débarquer en sauveur d’Asgard est assez bizarre le connaissant, même si c’est légitime ici. Il a toujours voulu diriger Asgard et a toujours respecté son peuple donc le sauver est normal.

Mais c’est une stature de sauveur qu’on a du mal à lui voir.

De même on l’a connu plus fourbe. Aucun coup fourré dans le film ou presque. A-t-il été atteint profondément par les critiques (les premières) de son frère? Ca a l’air d’être le cas. Est-ce judicieux sur le long terme? Pas forcément parce que le personnage en perdrait de sa saveur. Que le personnage agisse pour le bien oui, qu’il en devienne lisse, non.

 

 

 

 

  • HULK! DÉBILE !

Certes Hulk est bête et limité, mais avait-on besoin de pousser le trait à ce point là? C’est une vraie tête à claque à chacune de ses interventions ou presque que ça en devient navrant! C’est bien simple, on était en crainte d’une intervention débile qui viendrait détruire une atmosphère sérieuse et ça n’a pas loupé à la fin du film. Alors que la destruction d’Asgard semble être acté par Thor, Hulk attaque Surtur. Sa réaction est logique mais ce choix n’est pas judicieux car il casse l’atmosphère dramatique du moment.

 

 

 

 

De plus, aucune phrase prononcé par Hulk ne dépasse l’humour d’un gamin de maternelle! C’est dommage on pouvait faire mieux!

Heureusement quelques scènes relèvent le niveau comme la scène très émouvante du Quinjet où Thor et Hulk retrouvent le message de Black Widow (le même que celui d’Avengers 2) ce qui fait passer Hulk en Banner, signe de l’attachement de ce dernier à Black Widow ou encore les apparitions en Banner où on retrouve quelqu’un de cérébré. Certains diront que Hulk est Hulk mais bon on trouve que trop c’est trop!

 

  • Quelques interrogations

Même si la qualité du film est certaine et que ce dernier répond à beaucoup de question que les fans du MCU se posaient depuis la fin d'Avengers 2, certaines questions restent quand même en suspens. En effet, le trio paladin présent dans les deux premiers opus est vite vaincu par Hela, on peut alors se demander où se trouve Sif. L’explication la plus logique est que Loki l’a bannie à la manière de Heimdall, accusé de trahison.

 

De plus, l’une de nos interrogations était la présence ou non de la dernière pierre d’infinité, à savoir la pierre de l’Ame, même si l’on pense toujours que Heimdall la possède puisqu'il peut voir presque tout le monde dans l’univers. Cependant, c’était la dernière occasion de la voir avant Avengers Infinity War car on voit mal cette dernière apparaître dans Black Panther qui sortira en février prochain. C'est donc une autre occasion de ratée.

 

 

Lien avec les autres supports du MCU :

 

-Le lien le plus évident avec le MCU est bien évidemment la présence de Docteur Strange au début du film qui aide Thor et Loki à trouver leur père.

 

 

 

 

-Lorsque Valkyrie, Thor et Banner discutent sur comment ils pourraient se rendre à Asgard, Valkyrie propose de faire le plein sur Xandar. Xandar est la planète des cohortes de Nova, où se déroule la fin du premier Gardiens de la Galaxie.

 

-“Le soleil va bientôt se coucher”. Cette phrase est celle que Thor dit à Hulk dans l'arène pour tenter de le calmer. Cette phrase est celle que Black Widow prononce pour calmer le titan de jade dans Age of Ultron.

 

-Banner demande à Loki où en sont ses projets de destruction de la Terre. Cette phrase est une référence au premier Avengers où Loki tente d'envahir la Terre avec l’aide des Chitauris. Cette référence revient à la fin du film où Loki se demande si il sera bien accueilli sur Terre.

 

-Lorsque Hulk redevient enfin Banner, puisque ce dernier se retrouve tout nu, Thor lui propose de porter les vêtements qu’il a pris dans le Quinjet. Ces derniers appartiennent à Tony Stark.

 

-La reconnaissance vocale ne donne l'accès du Quinjet à Thor que lorsque ce dernier prononce “Point break”. C’est une référence au premier Avengers où Stark désigne Thor sous cette appellation.

 

-Dans le combat dans l'arène, Hulk frappe Thor de la même manière qu’il frappe Loki dans Avengers 1.

 

 

 

Incohérences :

 

-L’incohérence la plus frappante dans ce film est celle provenant de l’arrivée de Hulk sur Sakaar avec le Quinjet. C’est une véritable incohérence car le Quinjet est un avion et pas un vaisseau spatial.

 

-L’autre incohérence de ce film est celle de la présence de la salle du trône. En effet, Thor tape avec le sceptre d’Odin sur le trône. Hela se retourne alors qu’elle est en train de détruire la porte de la salle des réfugiés d’Asgard. Ce n’est pas vraiment une incohérence, juste que la transition n’est pas forcément la meilleure puisque Hela passe d’un endroit à un autre rapidement.

 

 

CONCLUSION :

15/20. On s'attendait vraiment à pire ! Mais le film surprend par des personnages survitaminés et touchants. Le scénario se tient parfaitement et le MCU avance vraiment. On voit qu'on rentre dans la dernière ligne droite. Cependant, un humour trop présent et trop lourd empêche le film de vraiment être un de nos coups de coeur. Il faut vraiment que Marvel freine l'humour et comprenne que humour et sérieux ne sont pas incompatibles ! Les trois derniers films en souffrent (+ ou -) vraiment et on n'imagine même pas un Avengers 3 ou un Avengers 4, là où tout se jouera, de la même veine...

 

 

 



25/10/2017
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres